Castell de Santueri
Mallorca

Histoire.

Lors d’études des sols réalisées à l’intérieur du château, certains des vestiges retrouvés laissent présumer de sièges romains et byzantins. On peut en déduire que le château était également un lieu de refuge pour les habitants des villages voisins lors de l’invasion musulmane. Nous avons des informations faisant foi à ce sujet à partir de la conquête catalane de 1229.

Le château fut octroyé à Nunyo Sanç, Comte du Roussillon et de la Cerdagne, dont l’oncle et le mentor était le roi Jaume I. Après la mort du chevalier en 1241, celui-ci n’ayant pas laissé de descendance, le château revint au roi Jaume I et fut donc intégré dans les terres royales.

Lors de la conquête de Majorque par le roi d’Aragon Alfonso III en 1284, le château de Santueri se rendit après quelques jours de siège. À partir de cette date et jusqu’à la moitié du XIVe siècle, le château fut donc soumis au pouvoir de Majorque. Ensuite, il fut utilisé en tant que poste de garde pour surveiller les attaques venues de la mer. À partir du XVe siècle, le château ne fut presque plus utilisé.

Au cours du XVIe siècle, il constitua un lieu de résistance contre les le mouvement populaire “les germanïês” et fut assiégé de 1522 à 1524. Santueri fait partie des trois châteaux majorquins construits sur des falaises fidèles à la couronne de l'Espagne et opposés à telle rébellion populaire.

Après 1524, Santueri redevient un poste de garde et un lieu de protection contre les pirates turcs. Cependant, au fil du temps, le déclin de cette base militaire était amorcé.

Au XIXème siècle Il a été vendu à un acheteur privé et a donc perdu sa fonction de fortification de défense.Depuis 1921 il appartient à la famille Vidal.